Toute l'actu en bref

Les JO de PyeongChang, c'est dans exactement une année. L'occasion pour Swiss Olympic de faire le point sur les défis qui l'attendent jusqu'aux joutes sud-coréennes.

"Nous nous efforçons actuellement de trouver des solutions en matière de transport et de logement. Il nous manque notamment des lits sur les sites de montagne, et nous devons régler ça", a relevé Ralph Stöckli, chef de mission chez Swiss Olympic, en marge des Mondiaux de ski alpin à St-Moritz. "Nous ne sommes toutefois pas inquiets. Et après le Brésil, nous sommes bien entraînés !", a-t-il rigolé, en faisant référence à l'organisation chaotique des JO de Rio de l'été dernier.

Ralph Stöckli a aussi expliqué que Swiss Olympic allait entreprendre un "gros travail de sensibilisation auprès des athlètes" afin d'éviter que des virus ne déciment la sélection helvétique pendant les Jeux. "Nous ne voulons pas vivre la même chose que les Norvégiens à Sotchi. Mais là aussi, ce n'est pas aussi problématique que Rio avec zika. Il faut juste nous prémunir des infections typiquement hivernales", a-t-il dit.

Pour ces troisièmes Jeux d'hiver à se dérouler en Asie - après Sapporo en 1972 et Nagano en 1998 -, Swiss Olympic espère aligner une délégation de 170 athlètes, contre 146 à Sotchi. "Ce chiffre peut encore évoluer, notamment en fonction de la sélection ou non de l'équipe féminine de hockey sur glace, qui joue son ticket ce week-end à Arosa", a noté Ralph Stöckli.

Pour choisir ses athlètes, Swiss Olympic a défini trois groupes. Il y a ceux qui ont un potentiel de médaille (ou de diplôme), mais aussi ceux qui sont encore jeunes et qui pourront briller en 2022 à Pékin. Le troisième groupe comprendra des athlètes qui n'ont aucune chance de médaille, mais qui "servent néanmoins d'ambassadeur de leur sport en Suisse", a précisé Ralph Stöckli, citant l'exemple du patinage.

De retour de PyeongChang, le chef de mission a expliqué que quasiment tous les sites de compétition étaient terminés. "Ce seront des Jeux plus petits et plus compacts qu'à Sotchi, qui se disputeront majoritairement à la montagne. J'aime beaucoup ce que les organisateurs ont préparé", a-t-il assuré.

ATS

 Toute l'actu en bref