Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Agée de 39 ans, Stormy Daniels assure avoir eu une relation sexuelle avec Donald Trump en 2006. Elle dira "tout" dans son autobiographie "Full Disclosure" qui sort en octobre (archive).

KEYSTONE/FR61802 AP/CRAIG RUTTLE

(sda-ats)

L'actrice de film X Stormy Daniels, qui affirme avoir eu une liaison avec Donald Trump en 2006, a annoncé mercredi la publication le mois prochain de ses mémoires. Elle assure qu'elle dira "tout" de cette liaison présumée.

Le titre de cette autobiographie annonce d'ailleurs la couleur: "Full Disclosure" (révélation intégrale). "Il y a beaucoup" de choses dans le livre sur sa relation avec celui qui allait devenir président, a assuré l'actrice, de son vrai nom Stephanie Clifford, lors de l'émission "The View" sur la chaîne ABC.

"Vous ne pensiez pas que j'allais cacher quoi que ce soit?", a-t-elle glissé, d'un air amusé, au sujet du contenu du livre. Elle souligne néanmoins que l'épisode Donald Trump n'est qu'une partie.

Liaison présumée

Agée de 39 ans, Stormy Daniels assure avoir eu une relation sexuelle avec M. Trump en 2006, quelques mois après la naissance du dernier enfant du magnat new-yorkais. Le président américain a nié l'existence de cette relation. Mais son ancien avocat, Michael Cohen, a admis devant la justice avoir payé Stormy Daniels 130'000 dollars, à la demande de Donald Trump, pour acheter son silence.

L'actrice a porté plainte en mars dernier devant un tribunal de Los Angeles pour obtenir l'annulation de cet accord de confidentialité ("non-disclosure agreement") signée moins de deux semaines avant l'élection présidentielle de novembre 2016. La star du X avait négocié avec Michael Cohen.

Dans sa plainte, Stormy Daniels avance que l'accord est nul et non avenu puisqu'il n'a jamais été signé par Trump lui-même. L'actrice a déposé en avril à Manhattanune autre plainte contre le président, l'accusant cette fois de diffamation pour avoir mis en doute sa sincérité.

Lors de son entretien sur ABC, Elle a expliqué qu'une bonne partie du contenu d'un entretien qu'elle a donné, fin mars, à l'émission "60 Minutes" sur la chaîne CBS avait été coupé au montage, faute de temps. "Il y a des choses que j'ai dites dans l'interview et que je voudrais vraiment que les gens sachent, qui sont très importantes pour moi", a-t-elle déclaré. "Je me suis dit que j'allais tout écrire et tout inclure", a-t-elle poursuivi. "Les gens peuvent penser ce qu'ils veulent de moi, mais au moins, c'est la vérité."

Annulation souhaitée aussi par Cohen

Stormy Daniels - Stephanie Clifford de son vrai nom - était jusqu'ici théoriquement tenue par l'accord de confidentialité qu'elle a conclu avec Michael Cohen, même si elle avait saisi la justice pour en être libérée. Mais les avocats de Michael Cohen ont indiqué vendredi dans un document versé au dossier que l'avocat souhaitait annuler cet accord et rendre à Stormy Daniels sa liberté de parler.

Dans un communiqué, son éditeur St. Martin's Press, une filiale de la maison d'édition MacMillan Publishers, annonce que son récit décrira "les événements qui ont conduit à cet accord de confidentialité et les tentatives menées en coulisses pour tenter de l'intimider".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS