Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Straumann: croissance freinée par les changes au 3e trimestre

Les implants dentaires représentent la moitié de la croissance des recettes du groupe Straumann sur les neuf premiers mois de l'année (archives).

KEYSTONE/GAETAN BALLY

(sda-ats)

Straumann a enregistré une nouvelle poussée de croissance organique de 18,1% au troisième partiel 2018, relevant dans la foulée ses prétentions en la matière pour l'ensemble de l'exercice.

Le chiffre d'affaires trimestriel du fabricant de matériel chirurgico-dentaire s'est établi à 307,5 millions de francs.

Ramenée en francs, la progression s'est établie à 19,3%. Toutes les régions ont participé à cette performance, à l'exception notable de l'Amérique latine. Le sud du Nouveau continent a certes vu sa contribution s'étoffer de 13,6% en monnaies locales, mais essuyé un tassement en francs de 6,4% à 30,9 millions.

La zone Europe, Moyen-Orient et Afrique (Emea), de loin le premier débouché du groupe rhénan, a progressé de 14,0% en francs à 122,1 millions. L'Amérique du Nord a bondi de près de 30% à 93,2 millions et l'Asie-Pacifique de 34,2% à 61,3 millions.

Nonobstant la progression généralisée, les chiffres présentés par Straumann demeurent inférieurs aux attentes moyennes des analystes consultés par AWP, qui articulaient au niveau du groupe des revenus de 314,5 millions de francs.

La zone Emea devait générer 125,6 millions, l'Amérique du Nord 94,5 millions, l'Asie-Pacifique 58,2 millions et l'Amérique latine 34,6 millions. La croissance organique en revanche n'était attendue qu'à 16,6%.

Les implants dentaires (Implants) ont représenté plus de la moitié la croissance des recettes du groupe sur les trois premiers trimestres cumulés. Le chiffre d'affaires total s'est enrobé de 23,4% (organique: 18,0%) à 426,0 millions de francs. Les dispositifs destinés à la chirurgie restauratrice (Restorative) ont suivi la même courbe. L'entreprise se montre satisfaite des lancements de matériel, logiciels et consommables de conception de produits dentaires (Digital), ainsi que de la demande en biomatériaux (Biomaterials).

La direction évoque pour l'ensemble de l'exercice une croissance organique comprise entre 15 et 20%, contre environ 15% jusqu'à présent. Moyennant des taux de changes relativement stables, la marge brute d'exploitation (Ebitda) doit poursuivre son expansion. Les investissements dans l'extension des capacités et les amortissements risquent en revanche d'empêcher une progression similaire de la marge opérationnelle (Ebit), attendue stable.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.