Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le fabricant d'implants dentaires Straumann a bouclé 2016 sur des résultats records (archives).

KEYSTONE/GEORGIOS KEFALAS

(sda-ats)

Le fabricant bâlois d'implants dentaires Straumann a dégagé un bénéfice net de 229,6 millions de francs l'an dernier, plus que triplé par rapport à celui de 2016. Des effets spéciaux expliquent en partie ce bond.

Le résultat opérationnel brut (EBITDA) a progressé de 24,9% à 259,2 millions de francs, pour des ventes accrues de 14,9% (+13,9% en monnaies locales), à 917,5 millions de francs, a annoncé jeudi Straumann. Le bénéfice opérationnel avant intérêts et impôts (EBIT) a pour sa part crû de 31,6% à 227,2 millions de francs.

La forte croissance du bénéfice s'explique notamment par une ristourne fiscale de 43 millions de francs au Brésil, ainsi que par le fait que 2015 avait été affecté par des charges extraordinaires, liées notamment à l'acquisition de la société brésilienne Neodent, relève le groupe dans son communiqué.

Pour l'exercice en cours, Straumann qui comptait 3797 employés à fin 2016 table sur une croissance organique "dans le haut de la fourchette à un chiffre", soit de 6 à 10%. Elle serait ainsi largement supérieure à celle du marché mondial des implants, estimée par le groupe entre 3 à 4%.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS