Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Straumann, leader mondial de l'implant dentaire, a enregistré au premier semestre une perte nette de 0,7 million de francs, contre un bénéfice de 68,7 millions un an plus tôt. Cette détérioration est liée à l'acquisition en début d'année du groupe brésilien Neodent.

Sans cet effet unique, le bénéfice net se monte à 73 millions de francs, a indiqué jeudi le groupe bâlois. Le résultat d'exploitation, au niveau EBIT, a progressé de 10% à 82,7 millions.

Les revenus sont quant à eux en hausse, de 11% à 399 millions de francs. En monnaies locales, la croissance est de 17%. Les ventes de Neodent ont contribué à hauteur de 28 millions de francs au résultat.

Le groupe est confiant pour l'ensemble de l'année vu la croissance du marché mondial des implants dentaires. Il compte poursuivre ses investissements et s'attend désormais à une croissance organique entre 5% et 10%.

ATS