Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le groupe bâlois Straumann se réorganise afin de gagner en efficacité et d'assurer sa croissance future. Le fabricant d'implants dentaires va accroître l'autonomie de ses secteurs d'activité et de ses zones géographiques.

Et en vue d'optimiser les processus décisionnels, un étage entier de management est supprimé, a annoncé l'entreprise lundi. Cette réorganisation n'entraîne aucune réduction d'activité ni aucune suppression d'emplois, a-t-elle précisé. Par contre, la direction passe de quatre à sept membres.

Ces mesures sont devenues nécessaires en raison du fort élargissement de la palette d'activités du groupe ainsi que de sa présence géographique. Elles impliquent des coûts de 3 à 4 millions de francs sur 2011 et de 4 à 5 millions sur 2012. Straumann ne modifie toutefois pas ses prévisions de résultats.

ATS