Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Ilka Stuhec a assumé son rôle de favorite lors du Super-G de Crans-Montana. La Slovène s'est imposée devant l'Italienne Elena Curtoni (à 0''50) et l'Autrichienne Stephanie Venier (à 1''09).

Elle avait remporté le Super-G du combiné alpin la veille, elle n'a pas manqué l'occasion d'ajouter 100 points à l'occasion du Super-G et de fêter sa sixième victoire de l'hiver. La Slovène a déjoué tous les pièges de la piste du Mont Lachaux pour l'emporter assez facilement avec 0''50 d'avance sur Elena Curtoni et 1''09 sur l'Autrichienne Stephanie Venier.

Ilka Stuhec profite de ce succès pour revenir à 258 points de Mikaela Shiffrin, 13e de ce Super-G. La Slovène revient également à 16 points de Tina Weirather dans la discipline. La Lichtensteinoise possède 306 points et a dépassé Lara Gut et ses 300 points. La fin de saison promet finalement d'avoir un peu de suspense avec les épreuves de vitesse à Jeongseon et la forme affichée par la Slovène actuellement.

Les Suissesses larguées

En l'absence de Lara Gut, la tâche des Suissesses s'annonçait complexe. Meilleur espoir helvétique, Fabienne Suter a une fois encore déçu en ne parvenant pas à rejoindre l'arrivée. "Je voulais faire un bon résultat mais ça n'a pas marché", a simplement commenté la Schwytzoise. Seule Suissesse dans le top 15, Corinne Suter a pris une modeste 14e place à 2''22 de Stuhec. La seule qui peut nourrir de gros regrets, c'est Jasmine Flury. La Grisonne de 23 ans aurait pu prétendre à une place dans le top 5, mais une faute juste avant le saut final l'a catapultée dans les filets de protection alors qu'elle n'accusait que 0''76 de retard sur Stuhec. La jeune spécialiste de vitesse s'en est sortie sans bobos, mais avec une belle frayeur.

Très critique à l'égard de la piste vendredi, Lindsey Vonn a elle été rattrapée par le karma. Une faute sur le ski intérieur quelques secondes après le départ et une sortie de piste pour la championne Américaine visiblement marquée dans l'aire d'arrivée. Le public valaisan a d'ailleurs montré très peu d'empathie envers celle qui compte 77 victoires en Coupe du monde. En parcourant son compte Twitter, on a pu lire que la skieuse de Vail était malade. "Peu d'énergie mais je me sens mieux. Rien de grave que des pastilles pourront soigner. La neige a l'air parfaite et je vais skier", a-t-elle écrit, comme pour atténuer un peu l'attitude délétère et cassante affichée la veille envers la FIS et les organisateurs.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS