Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Des agents de sécurité ont découvert des explosifs suspects lors de l'inspection de routine d'un véhicule se dirigeant vers un bâtiment de la centrale nucléaire suédoise de Ringhals, a déclaré l'opérateur, Vattenfall, dans un communiqué diffusé mercredi en fin de soirée.

"Dans l'après-midi (de mercredi), des explosifs suspects ont été découverts à bord d'un camion se dirigeant vers un bâtiment de (la centrale de) Ringhals", a indiqué la société. "Un échantillon (des substances) a été expédié dans la soirée au Laboratoire national suédois d'expertise pour analyse".

Les quatre réacteurs de Ringhals, situés sur la côte sud-ouest de la Suède, près de Göteborg, produisent à eux seuls près de 20% de l'électricité consommée dans le pays. Vattenfall, société qui appartient à l'Etat, dispose de 70% des parts de la centrale, une société allemande possédant de son côté près de 30%.

ATS