Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Zlatan Ibrahimovic, sans égal au niveau de l'ego, s'est félicité jeudi, sans rire, d'avoir "placé la France sur la carte" du football mondial.

La star suédoise du Paris SG s'exprimait devant devant la presse de son pays alors qu'il prépare avec sa sélection le match de barrage de l'Euro 2016 contre le Danemark.

"J'ai placé la Suède sur la carte et maintenant j'ai aussi placé la France sur la carte mondiale, j'en suis très heureux", a lancé l'attaquant. Sans doute a-t-il oublié que la France ne l'avait pas attendu pour se faire un nom dans le concert international, par exemple en remportant la Coupe du monde 1998 ainsi que les Championnats d'Europe 1984 et 2000!

Interrogé sur une éventuelle baisse de forme, Ibrahimovic, qui à 34 ans vient de rejoindre la tête du classement des buteurs en championnat de France (9 réalisations) a là encore répondu avec sa légendaire modestie. "J'ai joué 13 matches (NDLR: toutes compétitions confondues), j'ai neuf buts et cinq passes décisives au compteur. Mes statistiques sont meilleures qu'avant alors que je vieillis et que je baisse en régime. Qu'est-ce que ce serait si j'étais bon et jeune..."

Ibrahimovic, auteur de 8 buts en matches qualificatifs pour l'Euro 2016 (pour un total record de 59 en 109 sélections), joue samedi à domicile à Solna face au Danemark en barrage aller. Le match retour se disputera le 17 novembre à Copenhague avec à la clé une place à l'Euro qui se disputera en France (10 juin - 10 juillet). Ce serait sans doute le dernier grand rendez-vous international du Suédois, incapable de se qualifier avec sa sélection pour le dernier Mondial au Brésil.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS