Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'évacuation du centre de tri postal Mülligen à Schlieren (ZH) mardi soir à cause d'une poudre blanche suspecte a eu moins d'impact que prévu sur la distribution du courrier. Et la substance découverte par des employés dans deux envois est inoffensive.

La poudre blanche suspecte s'est révélée être de l'amidon. Pour la police cantonale zurichoise, l'affaire est donc classée, a indiqué mercredi à l'ats la porte-parole de la police cantonale Esther Surber.

Au total 34 personnes ont été hospitalisées. Elles ont toutes pu quitter l'hôpital mercredi. En arrivant sur place, les médecins ont pu constater que des personnes présentaient les symptômes d'un empoisonnement: maux de tête, vomissements et voies respiratoires irritées.

Roland Portmann, du service "protection et sauvetage" de la police zurichoise, ne s'explique pas vraiment ces réactions. C'est peut-être le résultat de la nervosité des collaborateurs à cause de l'évacuation.

Dans la nuit de mardi à mercredi, La Poste estimait que 1,5 à 2 millions d'envois en courrier A seraient distribués avec du retard. Finalement, ce ne sont que 600'000 à 800'000 missives qui arriveront plus tard que prévu à leurs destinataires.

Exercices réguliers

Les collaborateurs ont réagi correctement lors de la découverte de la substance suspecte, a estimé Oliver Flüeler, porte-parole de La Poste. Au cours de leur formation, ils sont sensibilisés aux "envois suspects".

Les centres de tri postaux disposent en outre d'une procédure spéciale pour ces cas particuliers. De plus, des exercices sont effectués régulièrement avec les collaborateurs, a encore précisé le porte-parole de La Poste.

Le centre de tri postal a été évacué mardi vers 20h15 après la découverte d'une substance suspecte. La police est arrivée en force sur les lieux avec les pompiers et des ambulances.

Plus de 220 personnes ont été évacuées par mesure de précaution. L'alerte a été levée trois heures plus tard et le travail dans le centre de tri a pu reprendre vers minuit.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS