Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les vaches ne doivent pas être gardées à l'étable seulement. Les paysans qui ne respectent pas les prescriptions voient leurs subventions réduites (archives).

KEYSTONE/GIAN EHRENZELLER

(sda-ats)

La Confédération a réduit l'an dernier les subventions à 7145 exploitations agricoles en raison de manquements aux prescriptions. Dans de nombreux cas, les infractions concernaient la protection et le bien-être des animaux.

Ce nombre correspond à 16% des fermes bénéficiant de paiements directs, écrit la Sonntagszeitung. Le Département fédéral de l'économie (DEFR) a confirmé à Keystone-ATS les chiffres de l'Office fédéral de l'agriculture (OFAG). En 2017, Berne a versé 2,8 milliards de francs à près de 45'000 exploitations.

Le DEFR ne saisit pas la gravité des infractions. Il constate toutefois que la moitié des cas concernaient la détention des animaux de rente. Il peut par exemple s'agir des règles concernant les sorties des bovins en plein air.

Ainsi, 7,9 millions de francs ont été biffés aux 7145 exploitations réprimandées. Dans des cas légers, par exemple si un agriculteur ne remplit pas complètement un formulaire, 100 à 200 francs ont été supprimés. Si au contraire l'ensemble d'un programme n'est pas respecté, le total des paiements peut être réclamé.

Contactés par la Sonntagszeitung, l'Union suisse des paysans et les protecteurs des animaux ont des avis divergents sur ces chiffres. Alors que les paysans supposent que la majorité des cas sont des bagatelles, les défenseurs des droits des animaux partent du principe que les manquements sont aussi graves.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS