Toute l'actu en bref

Les lauréats de la Girolle d’or: de gauche à droite, Dolorès et Harald Kämpf (fromagerie de Corgémont – Girolle d’Or catégorie RESERVE), Franz et Suzanne von Büren (fromagerie de Villeret - Girolle d’Or catégorie Classic).

Interprofession Tête de Moine

(sda-ats)

La 2e Fête de la Tête de Moine a attiré plus de 6000 visiteurs ce week-end à Bellelay (BE) malgré une météo "parfois dantesque", ont indiqué dimanche les organisateurs satisfaits. On fêtait cette année le vingtième anniversaire de l'Interprofession Tête de Moine.

Ce fut donc l'occasion de tirer le bilan sur un cinquième de siècle d'une histoire vieille de plus de 800 ans. Au cours de ces deux décennies, les volumes écoulés ont plus que doublé pour atteindre près de 2400 tonnes, dont plus de 60% à l'exportation.

Et de rappeler l'importance de la filière pour la région, qui génère plus de 50 millions de francs de chiffre d'affaires et occupe de manière directe près de 400 personnes. Les diverses activités organisées par les Chambres d'agriculture, telles que la ferme vivante ou le brunch du dimanche matin qui a accueilli plus de 250 convives, ont ravi le public.

La Girolle d'or a récompensé Franz von Büren, de la fromagerie de Villeret, pour sa Tête de Moine AOP CLASSIC, et Harald Kämpf, de la fromagerie de La Suze à Corgémont, pour sa Tête de Moine AOP RESERVE.

La manifestation est organisée conjointement par l'Interprofession, les Chambres d'agriculture du Jura et du Jura bernois, la Fondation Rurale Interjurassienne, Jura bernois Tourisme et la commune de Saicourt. La prochaine édition est d'ores et déjà agendée du 4 au 6 mai 2018.

ATS

 Toute l'actu en bref