Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'exercice feu dans le tunnel d'Arrissoules (VD) qui s'est déroulé pendant la nuit de mardi à mercredi sur l'autoroute A1 entre Yverdon et Payerne (VD) a permis de tester en grandeur nature les procédures d'intervention des différents services de secours.

KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

(sda-ats)

Un exercice feu s'est déroulé dans le tunnel d'Arrissoules (VD) pendant la nuit de mardi à mercredi entre Yverdon et Payerne sur l'autoroute A1. Une cinquantaine d'intervenants ont pris part à ce test qui s'est bien déroulé, selon l'Office fédéral des routes.

Différents services de secours fribourgeois et vaudois ont participé à l'exercice, qui a eu lieu entre 23h00 et 4h00 du matin. Quinze véhicules ont été engagés, a indiqué mercredi à l'ats Olivier Floc'Hic, porte-parole de l'Office fédéral des routes (OFROU).

L'opération a nécessité la fermeture totale du tunnel qui a été rouvert à 5h00 du matin. "Le test s'est bien passé. Le tunnel s'est rempli de fumée, il y faisait nuit noire. Le système d'évacuation a fonctionné et a permis de canaliser cette fumée", a expliqué le porte-parole.

Des arbitres ont examiné la capacité de réaction des services de secours et la coordination entre les équipes des deux cantons. Un rapport de bilan sera rendu ces prochaines semaines.

L'OFROU investit chaque année 140'000 francs dans des tests grandeur réelle. En mars 2014, un tube du tunnel d'Arrissoules avait été fermé pendant six semaines suite à un incendie.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS