Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le PS fribourgeois a adoubé sans suspense à l'unanimité jeudi soir à Attalens (FR) le conseiller aux Etats Alain Berset candidat à la candidature pour l'élection au Conseil fédéral le 14 décembre. Les 150 délégués ont avalisé leur décision par une longue standing ovation.

Pour la bonne forme, le président du PS fribourgeois David Bonny a tout de même pris soin de demander auparavant s'il n'y avait pas d'autre candidat.

"C'est vraiment un moment très fort", a dit le conseiller aux Etats. "Il faut savoir qui on est, avoir conscience de ses racines et ses valeurs pour pouvoir chercher des solutions consensuelles sans renoncer à son identité", a-t-il poursuivi.

Large soutien

"Alain Berset sera conseiller fédéral, il sera un bon conseiller fédéral, je le parie", a dit le conseiller d'Etat et ancien conseiller national Erwin Jutzet.

Avant de désigner Alain Berset, toute une kyrielle d'orateurs se sont succédé pour soutenir sa candidature, dont les anciens conseillers d'Etat Ruth Lüthi et Claude Grandjean. Le congrès a aussi soutenu dans ses nombreuses interventions les candidats au Conseil d'Etat et au Grand Conseil, qui seront renouvelés le 13 novembre.

Prochaine étape

M. Berset est pour le moment le seul, avec le conseiller national valaisan Stéphane Rossini, à être sorti du bois pour succéder à Micheline Calmy-Rey. Le conseiller d'Etat vaudois Pierre-Yves Maillard se déterminera après les élections fédérales.

Les sections cantonales ont jusqu'au 31 octobre pour transmettre leur candidature au groupe parlementaire. Ce dernier se prononcera d'ici le 6 décembre sur le ticket socialiste.

ATS