Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Neuchâtel - Le Conseil d'Etat neuchâtelois a fixé au 31 octobre la date de l'élection complémentaire destinée au remplacement de Frédéric Hainard, qui a annoncé lundi sa démission du gouvernement. Le cas échéant, un deuxième tour est prévu le 21 novembre.
La date du 31 octobre correspond à celle avancée par Frédéric Hainard pour mettre fin officiellement à sa fonction. Elle correspond aussi au délai ultime imparti à la Commission d'enquête parlementaire (CEP) pour rendre ses conclusions sur l'affaire Hainard.
Par ailleurs, le gouvernement a donné suite au souhait du conseiller d'Etat démissionnaire d'être libéré immédiatement des obligations liées à sa charge gouvernementale.
Il a par ailleurs été décidé de confier à Philippe Gnaegi le Département de l'économie dirigé jusqu'ici par Frédéric Hainard. Membre du Parti libéral-radical (PLR), tout comme son collègue démissionnaire, Philippe Gnaegi cumulera ainsi pendant deux mois au moins les fonctions de directeur de l'instruction publique et de l'économie.
Selon le gouvernement, Frédéric Hainard reste maître de sa décision quant à sa participation aux séances du Conseil d'Etat. En revanche, il n'accompagnera plus le gouvernement dans ses missions de représentation extérieure. Il ne sera pas non plus tenu d'assister aux séances du Grand Conseil, sauf avis contraire du parlement.
Par ses décisions annoncées mercredi, deux jours seulement après la démission de Frédéric Hainard, le gouvernement neuchâtelois affirme son intention de tourner la page sans céder au vague à l'âme. Son communiqué en tout cas ne comporte aucune allusion à une démission en bloc du gouvernement.
A l'instar de l'UDC, de nombreux citoyens jugent pourtant catastrophique pour l'avenir du canton la désunion gouvernementale révélée à la faveur de l'affaire Hainard. Une partie de la population estime qu'une nouvelle élection des cinq membres du Conseil d'Etat est nécessaire pour restaurer la confiance envers les institutions.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS