Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Tennis - Le 1er tour de l'édition 2012 de la Coupe Davis tourne au cauchemar pour l'équipe de Suisse.
Dos au mur après la défaite subie par Stanislas Wawrinka (ATP 28) face au no 1 américain Mardy Fish (ATP 8), Roger Federer a subi la loi de John Isner (ATP 17) dans le deuxième match. Le Bâlois, qui restait sur 15 victoires d'affilée en simple dans la compétition, s'est incliné 4-6 6-3 7-6 (7/4) 6-2.
Déjà groggy après le revers mortifiant de Stanislas Wawrinka (9-7 au cinquième set), le bouillant public fribourgeois avait plongé dans la stupeur vendredi soir. La "faute" à un excellent John Isner, qui a livré de son propre aveu le meilleur match de sa carrière face à Roger Federer. L'Américain semblait pourtant promis à une lourde défaite après le premier set.
John Isner, qui avait contraint Rafael Nadal lui-même à disputer un cinquième set l'an dernier sur la terre battue de Roland-Garros, n'a pas connu la moindre baisse de régime dans les trois dernières manches. Il écartait les dix balles de break que se procurait un Roger Federer impuissant dans ces trois sets, enchaînant les coups gagnants (85 au total).
La tâche de Roger Federer et Stanislas Wawrinka s'annonce des plus ardues. Jamais encore une équipe de Suisse n'est parvenue à s'imposer après avoir perdu les deux premiers simples. Elle se retrouve dans cette situation pour la 47e fois déjà en Coupe Davis.
Pour obtenir un sursis, Federer/Wawrinka devront sortir le grand jeu samedi. Les champions olympique de double affronteront un duo emmené par le no 1 mondial de la spécialité Mike Bryan. Et le plus dur resterait à faire en cas de victoire samedi: en admettant que Roger Federer batte Mardy Fish pour remettre les deux équipes à égalité dimanche, Stanislas Wawrinka ne partirait pas avec les faveurs du pronostic face à John Isner dans un cinquième match décisif.

ATS