Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Tennis - Le match du premier tour du groupe mondial de Coupe Davis entre la Suisse et la République tchèque se disputera à Genève du 1er au 3 février 2013 a décidé Swiss Tennis.
La rencontre sera disputée dans la halle 7 de Palexpo qui pourra accueillir autour de 5500 spectateurs. La surface sur laquelle se jouera la rencontre n'a pas encore été choisie. Swiss Tennis organisera cette partie en régie propre, la location des billets sera ouverte à partir de mi-novembre.
Avant de prendre cette décision, Swiss Tennis avait étudié plusieurs autres options. Toutefois, les stades offrant une infrastructure un tant soit peu appropriée se comptent sur les doigts d'une main. S'ajoutait que le gouvernement genevois et le centre Palexpo avaient montré leur grand intérêt. Tout plaidait dès lors pour Genève où la sélection helvétique se présentera avec son leader romand Stanislas Wawrinka (ATP 17) qui a assuré qu'il répondra présent. La République tchèque, qui disputera encore la finale de la Coupe Davis dans quelques semaines face à l'Espagne, aligne des joueurs du calibre de Tomas Berdych et Radek Stepanek.
La Suisse n'avait plus joué à Genève depuis 2007 et un premier tour contre l'Espagne où ni Roger Federer ni Stanislas Wawrinka, blessé, n'avaient joué.Le chef du comité d'organisation Erik Keller est ravi de l'enthousiasme affiché par Genève dont on connaît l'énorme potentiel mobilisateur de fans, de sponsors et de spectateurs: "Après six ans d'absence, nous retrouvons un des sites où des chapitres historiques de l'histoire suisse de la Coupe Davis ont été écrits, par exemple la demi-finale contre le Brésil en 1992 ou les rencontres de Coupe Davis contre des nations telles que la Serbie, l'Espagne et l'Australie."
Avant de trancher définitivement, des discussions intenses avaient été engagées avec Bâle, site qui aurait été privilégié si Federer avait participé à la rencontre. Les autorités bâloises, la direction du stade St-Jacques et Roger Brennwald, directeur du tournoi Swiss Indoors, avaient tous donné le feu vert pour un premier tour à Bâle. D'après le président de Swiss Tennis, René Stammbach "le comité central de Swiss Tennis a soupesé les avantages et les inconvénients des deux sites avant d'opter pour Genève, solution moins risquée et plus praticable compte tenu du fait que le leader de l'équipe Roger Federer n'est pas en mesure à l'heure actuelle de confirmer sa participation au premier tour et que sa décision définitive ne tombera sans doute pas avant la fin de l'année."

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS