Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Suisse a fait ce qu'il fallait contre la Biélorussie au Championnats du monde à Paris. La sélection helvétique s'est imposée 3-0 et reste dans la course aux quarts de finale.

La formation helvétique avait comme la gueule de bois moins de 24 heures après sa défaite contre la France (4-3 tab). Elle a eu la chance de tomber face à des Biélorusses d'une insigne faiblesse. Ainsi, les trois points n'ont jamais été en danger face à une équipe qui devra sérieusement se secouer samedi dans son match capital contre la Slovénie pour une place dans le groupe A.

Dans une partie sans grand relief et dans une ambiance feutrée - 3212 spectateurs - les hommes de l'entraîneur Patrick Fischer ont fait le travail. Ils ont ouvert la marque en supériorité numérique par Reto Schäppi (18e) dans un exercice qu'ils avaient complètement manqué contre les Français. L'attaquant des Zurich Lions était à la reprise d'un rebond concédé par le portier Lalande sur un tir de Untersander.

Ce premier but n'a pas véritablement libéré les Suisses. Il a ensuite fallu attendre la 36e minute pour qu'Ambühl donne de l'air à ses coéquipiers. Le centre de Davos a transformé en but une belle passe de Hollenstein venue de derrière le but biélorusse. Deux minutes plus tard, Pius Suter aurait pu sécuriser le succès en arrivant seul devant le portier Lalande mais il a tiré à côté.

Ce but de la sécurité est venu en troisième période par la canne d'un des meilleurs Suisses depuis le début du tournoi: Cody Almond. Le centre de Genève-Servette a visé la lucarne de Lalande (49e) pour son troisième but du tournoi déjà.

Pour ce match, Patrick Fischer avait encore donné la préférence à Leonardo Genoni dans les buts au détriment de Hiller. Le gardien du CP Berne a fêté son deuxième blanchissage dans le tournoi parisien après celui réussi contre la Norvège. Le coach national tente-t-il un coup de poker en misant sur la fierté de Jonas Hiller pour aller chercher des points contre les trois "grands" - Canada, Finlande, République tchèque - qui vont croiser la route des Suisses d'ici mardi ?

La Suisse est désormais nantie de 9 points en quatre matches. La France pourrait atteindre les 11 points avec des succès face à la Biélorussie et la Slovénie. Les joueurs de Fischer sont donc obligés d'épingler trois points lors de leurs trois prochaines confrontations pour espérer décrocher un billet pour les quarts de finale.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS