Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La croissance de l'économie suisse a encore perdu de sa dynamique en novembre, selon le KOF. Le baromètre conjoncturel de l'institut zurichois a de nouveau sensiblement reculé, de 0,40 point, pour se fixer à 0,35 point, contre encore 0,75 point (révisé de 0,80) en octobre.

Le niveau actuel du baromètre "indique qu'il faudra s'attendre à une croissance minime du produit intérieur brut (PIB) de la Suisse en variation annuelle durant les mois à venir", commente le Centre de recherches conjoncturelles de l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ) mercredi dans un communiqué.

Le baromètre du KOF avait déjà connu un recul notable depuis juillet, où il s'affichait à 1,97 point. Le KOF élabore son baromètre sur la base de plusieurs modules et sous-modules, parmi lesquels figurent la construction, l'industrie ou encore la consommation.

Tendance nettement négative

Le module PIB principal (ensemble de l'économie, sans la construction et le crédit) présente actuellement une tendance nettement négative, à l'instar des modules sous-jacents "Industrie suisse", "Consommation suisse" et "Exportations à destination de l'UE".

Les modules "Construction" et "Crédit" se maintiennent dans le positif, mais le premier présente une évolution régressive et le second tend à stagner.

ATS