Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Tennis - Timea Bacsinszky (WTA 573) a remporté le point décisif du barrage disputé à Yverdon face à la Biélorussie.
La Vaudoise s'est imposée 6-2 3-6 6-1 face à la modeste Aliaksandra Sasnovich (WTA 760) dans le quatrième match du week-end. Stefanie Vögele (WTA 120) avait survolé les débats face à Olga Govortsova (WTA 74) dans la première rencontre de la journée, s'imposant 6-1 6-1 en 56'.
Le règne du nouveau capitaine Heinz Günthardt a donc démarré de manière idéale. Le Zurichois a cependant souffert sur son banc pendant le quatrième simple. Plutôt convaincante dans la première manche, Timea Bacsinszky fut incapable de conserver un niveau de jeu - et de concentration - suffisant pour plier l'affaire en deux sets.
La valeureuse Aliaksandra Sasnovich payait cash son manque dans d'expérience dans la manche décisive. Elle concédait son engagement d'entrée, permettant à son adversaire de retrouver un semblant de confiance. Timea Bacsinszky signait deux autres breaks dans ce set, concluant la partie sur sa première balle de match grâce à une faute de coup droit d'Aliaksandra Sasnovich.
Stefanie Vögele avait rendu une copie parfaite face à Olga Govortsova (23 ans), dont le degré d'implication dans cette rencontre peut légitimement être remis en question: la Biélorusse n'est arrivée que mercredi après-midi à Yverdon, et s'en est allée avant même les premiers échanges du quatrième match alors qu'elle était supposée disputer le double...
Olga Govortsova (23 ans), qui avait manqué son début de match la veille face à Timea Bacsinszky avant de dominer les débats, n'a jamais trouvé le bon rythme dimanche. Stefanie Vögele ne concédait que 7 points sur son engagement, effaçant avec panache l'unique balle de break que se procurait son adversaire. L'Argovienne de 22 ans a su profiter de la moindre balle courte d'Olga Govortsova pour prendre l'initiative.

ATS