Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Vladimir Petkovic attend plus de son équipe de Suisse que cette victoire 1-0 contre la Biélorussie en amical. Mais le sélectionneur a tiré un bilan globalement positif.

"Nous avons gagné, nous n'avons pas eu de blessure grave, nous avons maintenu le trend positif qui doit nous servir pour la suite, donc c'est positif", a expliqué le Tessinois.

"Bien sûr, nous devons donner plus. Nous devons plus prendre nos responsabilités et trouver plus de profondeur dans le jeu. Mais les erreurs, approximations, mauvaises passes ou malentendus se comprennent aisément. Nous n'avions jamais joué ainsi, dans un système sans véritable avant-centre - ce qui nous a manqué jeudi - et avec de nouveaux joueurs."

Petkovic se réjouit aussi que la Suisse "n'ait pas été mise en danger" face à un adversaire qui a beaucoup couru. "Ce qui sera aussi le cas vendredi aux Iles Féroé."

Le sélectionneur sait mieux que personne les problèmes de l'attaque suisse. Et il n'a pas caché qu'il allait mener une profonde réflexion avant de rendre, vendredi, sa liste pour le voyage aux Féroé. Une réflexion qui intégrera Mario Gavranovic, auteur d'une très bonne saison en Croatie. "Mais il n'y a pas que Gavranovic, plusieurs attaquants peuvent entrer en ligne de compte."

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS