Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Suisse centrale et la Suisse orientale ont été les championnes de la croissance économique en 2010, selon des chiffres de l'OFS. L'augmentation de leur PIB par rapport à 2009, à prix constants, était plus forte que celle de l'ensemble du pays.

Alors que le produit intérieur brut (PIB) national progressait de 3%, celui de la Suisse centrale gagnait 6,2% et celui de la Suisse orientale 4,7%, selon l'Office fédéral de la statistique (OFS), qui publiait vendredi pour la première fois ce type de données.

Pour la majorité des cantons concernés, les bonnes performances sont dues à des branches industrielles et services non financiers dynamiques. A l'inverse, la région zurichoise, très exposée au secteur financier, affiche un petit 1,2%.

La région lémanique (3,7%) a pour sa part réussi à surpasser la croissance suisse. Quant au Mittelland (2,8%), à la Suisse du Nord-Ouest (2,2%) et au Tessin (2,5%), ils se situent juste en dessous du taux national.

Genève en tête

Ces estimations sont provisoires. Et l'OFS souligne qu'elles doivent être prises avec des pincettes, eu égard aux forts mouvements conjoncturels liés à la crise financière et à la reprise de l'économie mondiale. De plus, l'évolution hétérogène des différentes branches économiques joue un rôle dans les contrastes observés entre les régions. Les analyses doivent rester prudentes.

Dans le détail, chez les cantons romands, Genève est en tête avec une croissance de 4,2%, selon l'OFS. A l'autre bout du classement: Fribourg et Neuchâtel avec des hausses de 2,1% et 2,9%. Vaud, le Valais (3,4% chacun) et le Jura (3,3%) sont dans la moyenne.

Parmi les cantons de Suisse centrale et orientale, la palme revient à Nidwald (+9,2%), suivi par Appenzell Rhodes-Intérieures (+8%). Les plus faibles progressions touchent l'Argovie (1%) et Uri (1,1%).

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS