Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Pékin - Doris Leuthard s'est envolée de Pékin à Zurich dimanche dans la nuit. Au terme d'une intense semaine de visite en Chine, la présidente de la Confédération a emporté dans ses bagages un succès décisif sur le libre-échange.
La ministre de l'économie a conduit ce voyage marathon à un rythme effréné. Dans les fournaises de Chongqing, Shanghai et Pékin, sa délégation a couru de rencontres en tables rondes, de cérémonies en visites d'entreprises, avec un agenda sans cesse modifié - jusqu'au protocole d'entente programmé en dernière minute vendredi.
Car toute la semaine tendait vers cet enjeu ultime: le feu vert pour lancer les négociations en vue d'un accord de libre-échange. "Un beau cadeau", a dit Doris Leuthard, eu égard à l'anniversaire des 60 ans de relations entre les deux pays.
La présidente souligne qu'il s'agit d'un travail collectif. "Impossible d'avoir du succès toute seule. Mon équipe fait un travail excellent, c'est un grand soutien", a-t-elle expliqué à l'ATS.
Petitesse utileMême si les négociations prendront du temps, la Suisse se place dans le peloton de tête en entamant la dernière ligne droite dès janvier. Du côté de l'Union européenne, les discussions sont freinées par des intérêts fortement divergents.
Négocier individuellement, et comme petit pays, est un avantage - la Suisse présente moins de problèmes stratégiques pour la Chine, estiment des fonctionnaires fédéraux sur place. Elle peut même lui servir de test: observer, sans gros risques, l'impact de l'ouverture du marché avec un pays du Vieux continent.
Les affaires avec l'Empire du Milieu vont déjà bon train, mais le libre-échange les stimulerait encore davantage, juge Doris Leuthard. "Certes, cela implique aussi de la concurrence, mais un meilleur accès aux marchés est dans l'intérêt des deux parties."

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS