Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La famille du Jurassien bernois enlevé au Mexique le 19 décembre 2010 est toujours sans nouvelles de lui un an plus tard. Même si l'espoir devient très ténu, "le cas n'est pas classé" et "beaucoup de personnes travaillent dessus", a indiqué la soeur de l'industriel.

"Quand on apprend que des personnes sont réapparues jusqu'à 2-3 ans après avoir été enlevées, on se dit que c'est peut-être encore possible", a-t-elle ajouté. Les proches du Jurassiens bernois ont payé le lendemain du rapt une rançon de 10'000 dollars (9300 francs). Ils sont sans nouvelles de lui et des ravisseurs depuis lors.

Aucune nouvelle piste n'est apparue ces derniers mois. Trois suspects arrêtés en début d'année, actuellement jugés pour d'autres crimes, n'ont pas encore été interrogés sur l'enlèvement du Suisse. Le Bureau d'investigation spécialisé dans les affaires de délinquance organisée a pourtant confirmé qu'ils étaient bien liés à l'enlèvement.

"Plus d'espoir"

Pour la soeur du Jurassien bernois, qui qualifie ce délai d'"aberrant", cela montre que les enquêteurs "n'ont plus d'espoir qu'il soit encore vivant". Selon les autorités mexicaines, les suspects ne seront questionnés sur l'affaire qu'une fois achevée la procédure liée à leurs autres délits, ce qui devrait être le cas fin décembre.

Le commerçant bernois avait été enlevé le 19 décembre 2010 à Cuernavaca, ville touristique située à 90 km de Mexico où il résidait depuis près de 20 ans.

ATS