Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - Le Conseil national s'est voulu assidu en renonçant à suspendre ses travaux mercredi pour assister au match de football entre la Suisse et l'Espagne. Mais le but de l'équipe nationale est venu entamer cette bonne volonté.
Alors que le National s'apprêtait à passer à un vote sur l'assurance maladie, l'ouverture du score par Gelson Fernandez a nécessité une reprise en main par la présidente du Conseil national. Pascale Bruderer a fini par capituler et a suspendu les débats à quinze minutes de la fin du match pour permettre à l'assemblée de trembler devant les assauts de l'équipe espagnole.
Après le coup de sifflet final, la première citoyenne du pays a adressé ses félicitations à la Nati, sous les applaudissements et les vivas des parlementaires, nombreux à avoir sorti les écharpes et les maillots rouge et blanc.
Au moment du coup d'envoi, une bonne trentaine d'entre eux étaient déjà agglutinés devant les écrans de télévision retransmettant le match dans la salle des pas perdus. Le camp bourgeois était majoritaire et l'UDC particulièrement bien représentée.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS