Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La rencontre de ce soir contre la Slovénie à Bâle sera une véritable finale pour la Suisse. Si elle gagne, sa qualification pour l'Euro 2016 sera acquise à 99 %.

Si elle s'impose, la Suisse laissera, en effet, la Slovénie à six points alors qu'il en restera neuf en jeu. Deux victoires lors de ses trois derniers matches, en Angleterre mardi prochain, face à Saint-Marin le 9 octobre ou en Estonie le 12 octobre, valideront son ticket. Une seule pourrait même suffire si les Suisses battent la Slovénie par deux buts d'écart pour effacer le 0-1 de Maribor et la devancer ainsi en cas d'égalité de points.

Malgré son retard au classement, rien ne dit que la Slovénie cherchera la victoire à tout prix au Parc Saint-Jacques. Un nul constituera pour les Slovènes une excellente affaire si deux conditions sont remplies: une défaite suisse à Wembley mardi et un carton plein lors de ses trois dernières rencontres, les deux premières à domicile contre l'Estonie et la Lituanie et la dernière à Saint-Marin. Quel choix arrêtera le sélectionneur Srecko Katanec ? Osera-t-il ouvrir le jeu au risque de laisser trop d'espaces à l'adversaire ou misera-t-il sur le nul avec l'espoir que les Anglais, même s'ils sont qualifiés, se livreront sans retenue trois jours plus tard à Wembley ?

Face à une équipe dont seuls deux joueurs sont titulaires dans des clubs de renom, le gardien Samir Handanovic à l'Inter et le demi Josip Ilicic à la Fiorentina, l'heure de vérité a donc sonné pour la Suisse de Vladimir Petkovic. Depuis le 0-1 de Maribor, elle a aligné sept matches sans défaite. Dans ce tour préliminaire, elle a gagné les quatre parties qu'elle devait gagner, à Saint-Marin (4-0), contre la Lituanie (4-0 et 1-2) et devant l'Estonie (3-0). Sur le plan du jeu, sa performance la plus aboutie fut celle réalisée le 18 novembre à Wroclaw devant la Pologne dans un match amical de toute beauté (2-2).

ATS