Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Suisse Tourisme s'attend à de mauvais chiffres en ce qui concerne la saison hivernale qui s'achève. Son directeur Jürg Schmid prévoit une contraction des nuitées hôtelières comprise entre 5 et 8% dans les régions alpines.

"Les nuitées de la seule clientèle provenant des pays de la zone euro devraient avoir reculé jusqu'à 10% dans l'espace alpin", a indiqué Jürg Schmid dans une interview parue dans l'hebdomadaire alémanique "Sonntag". Pour l'ensemble de la Suisse, grâce au tourisme dans les villes, la baisse atteindra 3% environ.

Les perspectives apparaissent plus mornes encore en termes de chiffres d'affaires. Jürg Schmid anticipe une chute de l'ordre de 10-12% dans les Alpes. En valeur absolue, l'évolution signifie un recul de quelque 200 millions de francs pour la saison d'hiver.

Et la saison estivale ne s'annonce pas mieux, estime le directeur de Suisse Tourisme, qui n'hésite pas à parler de coup de matraque. Le nombre des nuitées est en effet attendu en baisse de 2 à 3%. Ce qui implique une contraction des chiffres d'affaires d'environ 300 millions de francs.

ATS