Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le chef de la diplomatie helvétique Didier Burkhalter a rencontré lundi à Madrid son homologue espagnol José Manuel García-Margallo. Le conseiller fédéral a poursuivi ses efforts d'explication de la position suisse dans ses relations avec l'Union européenne.

M. Burkhalter a qualifié de "positives" les discussions menées avec le chef de la diplomatie espagnole. Il a souligné l'importance de bien expliquer aux partenaires européens les efforts réalisés par la Suisse pour trouver une solution dans le cadre de la voie bilatérale.

L'Espagne est le quatorzième Etat membre de l'UE avec lequel la Suisse discute ces derniers mois pour expliquer sa position et trouver une solution qui convienne aux deux parties, notamment sur les épineuses questions institutionnelles.

Le peuple a le dernier mot

L'UE diverge avec la Suisse sur la question de la reprise du droit européen. Didier Burkhalter a expliqué que le système helvétique de la démocratie directe ne permet pas "de reprendre le droit européen, car c'est le peuple qui a le dernier mot".

En matière d'accords bilatéraux, la Suisse est d'accord pour la création d'une autorité indépendante de surveillance, "mais nous ne pouvons pas accepter qu'elle soit supranationale" a souligné le conseiller fédéral.

Accord test sur l'électricité

Suite aux "propositions substantielles soumises" par la Suisse dans une feuille de route à ses partenaires européens, Berne demande à engager une discussion constructive, a-t-il dit.

L'une des solutions proposées par la Suisse est de faire un test à travers l'accord sur l'électricité, qui pourrait ensuite s'appliquer aux accords suivants.

M. Burkhalter a fait référence à d'importants investissements d'entreprises suisses dans des installations solaires et d'énergie renouvelable. Il a souligné l'importance de la conclusion d'un accord bilatéral en matière d'électricité entre la Suisse et l'UE pour inciter à de tels investissements.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS