Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Suisse-Ukraine: la réponse magistrale d'Alex Frei

Berne - Après une longue errance - onze matches sans marquer -, Alex Frei a retrouvé la lumière. Le capitaine de l'équipe de Suisse a signé un doublé à Genève lors du nul 2-2 face à l'Ukraine.
Le Bâlois a adressé une réponse magistrale à ses détracteurs. A 31 ans, il demeure un homme incontournable pour la sélection qu'il s'apprête pourtant à quitter en juin prochain. Ce doublé, accueilli par les vivats des 11 100 spectateurs, l'incitera-t-il à revenir sur sa décision, à accompagner cette équipe jusqu'à l'issue de la campagne de qualification de l'EURO 2012 ?
Alex Frei a réussi son 41e but sous le maillot à croix blanche, le premier depuis le 9 septembre 2009, en armant un coup-franc imparable à la 40e minute. Il trouvait, depuis le côté gauche, la lucarne opposée. Le 42e porte bien la marque de l'extraordinaire chasseur de but qu'il est. Sur un long coup-franc de son complice Yakin, Frei surgissait au second poteau pour battre à bout portant le gardien Piatov. La "standing ovation" qui lui a été réservée à la 76e lors de son remplacement par Ben Khalifa était mille fois méritée.
Les prouesses du capitaine n'ont toutefois pas suffi. La Suisse n'est pas parvenue à remporter une quatrième victoire en 2010. Malgré un ascendant très net, elle fut piégée à deux reprises après la pause par son adversaire. A la 47e, Aliyev inscrivait le 1-1 sur un coup-franc provoqué par Affolter et qui a été dévié par le dos de Yarmolenko pour prendre Wölfli à contre-pied. A la 75e, Von Bergen, qui venait de relayer Lichtsteiner, a tardé à sortir devant Konoplianka dont la frappe - parfaite - laissait Wölfli sans réaction.
Alex Frei fut, malheureusement, le seul à se transcender vraiment lors de ce match amical. Une fois encore, Inler et Schwegler n'ont pas convaincu en ligne médiane. Ils peinent à justifier la confiance presque aveugle que leur accorde Ottmar Hitzfeld. Quant à Hakan Yakin, ses éclairs ne peuvent pas compenser un déficit physique qui ne pardonne pas au niveau international. En défense, le duo Djourou-Affolter aurait été crédité d'un joli sans faute sans les deux buts adverses.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.