Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Corée du Nord a entrouvert ses portes à l'aide humanitaire lors des récentes inondations qui ont balayé le pays réputé le plus fermé au monde, ont indiqué vendredi plusieurs agences de l'ONU. Les crues des dernières semaines ont fait 119 morts et 84'000 sans-abri, selon Pyongyang.

"Il y a eu un assouplissement et un meilleur accès au pays ainsi qu'une atmosphère légèrement plus détendue", a déclaré le porte-parole de l'Unicef (Fonds des Nations Unies pour l'enfance), Patrick McCormick, lors d'un point presse à Genève.

Une délégation des Nations Unies s'est rendue mardi en Corée du Nord afin de mettre en place un plan d'aide humanitaire. "Même avant les inondations, la question de l'accès à la Corée du Nord s'était assouplie pour les opérations de l'Unicef", a précisé M. McCormick.

Demande d'aide

Jens Lärke, porte-parole du bureau pour la coordination des affaires humanitaires de l'ONU, a précisé que la Corée du Nord avait elle-même pris l'initiative de demander une aide suite aux crues des dernières semaines, dues à des pluies torrentielles et au passage d'un typhon.

De tels événements climatiques ont pu pousser la Corée du Nord à s'ouvrir dans le passé à une aide humanitaire, sans que cela ne soit durable pour autant.

Les puissances mondiales cherchent depuis des mois à décrypter les décisions du nouveau dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un pour savoir s'il rompra avec la politique d'isolement de son père Kim Jong-Il, décédé en décembre.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS