Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les entrées de commandes de Sulzer ont crû de 13% à plus de 1,8 milliard de francs entre janvier et fin juin 2018 (archives).

KEYSTONE/STEFFEN SCHMIDT

(sda-ats)

Sulzer a accru de près de moitié son bénéfice net attribuable aux actionnaires au 1er semestre à 64,3 millions de francs. Affichant des ventes en hausse, le groupe industriel zurichois n'a pas souffert des sanctions américaines visant son ex-principal actionnaire.

Les entrées de commandes ont crû de 13% à plus de 1,8 milliard de francs. Sur le seul 2e trimestre, elles ont grimpé de 15% aux Etats-Unis en termes organiques, ce qui montre que les activités n'ont pas été entravées par les sanctions prononcées en avril par Washington, indique mercredi Sulzer.

Le chiffre d'affaires réalisé entre janvier et fin juin s'est hissé à 1,6 milliard de francs, en hausse de 12,0% sur un an. La croissance organique s'est portée à 5,4%.

Au niveau opérationnel, le résultat d'exploitation avant intérêts, impôts et amortissements (Ebita) a bondi de 27,9% à 148,2 millions de francs. La marge correspondante a gagné 180 points de base à 9,2%.

Nettement mieux qu'attendu

La copie rendue par Sulzer a décoiffé les attentes des analystes interrogés par AWP à tous les niveaux. Pour la suite de l'exercice, l'entreprise s'attend à une poursuite du redressement dans le secteur pétrolier et gazier, qui représente près de 40% de ses recettes.

Forte de sa robuste performance semestrielle, la direction de Sulzer a relevé ses ambitions pour l'exercice en cours. Elle table désormais sur une croissance de 7-10% des entrées de commandes, contre 5-7% jusqu'ici, et de 6-8% du chiffre d'affaires, après 4-6%, et confirme l'objectif de marge Ebita de 9,5%.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS