Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La 3e journée de Super League propose le premier match au sommet cette saison. Le FC Bâle accueille en effet le FC Sion, avec l'espoir de prendre sa revanche sur la finale de la Coupe de Suisse.

Ce choc, dont le coup d'envoi sera donné à 15h00, met aux prises les deux premiers du classement après deux journées, et aussi deux des trois équipes le plus fréquemment citées parmi les candidats au titre. Bâle, qui reste sur six sacres consécutifs, a bien entamé sa saison avec deux victoires, certes parfois un peu laborieuses.

Mais compte tenu des changements intervenus au sein du club rhénan - nouvel entraîneur, nombreux départs de cadres -, l'essentiel pour l'instant est d'emmagasiner des points. Le FCB a aussi pris une sérieuse option sur une place en barrage de la Ligue des champions, après sa victoire 3-1 en Pologne contre Lech Poznan au match aller du 3e tour qualificatif. Les hommes d'Urs Fischer pourront donc se livrer totalement contre les Valaisans en ce jour de Fête nationale. Avec la volonté d'effacer la claque reçue au même endroit le 7 juin, quand Sion avait conquis sa 13e Coupe (3-0).

A l'opposé des Bâlois, Sion a traversé la pause estivale sans changement majeur. S'ils n'avaient pas affiché un relâchement coupable en fin de match à Lucerne (2-2), les protégés de Didier Tholot compteraient eux aussi le maximum de six points. Eux aussi ne tournent pas encore à plein régime, comme l'a montré leur succès étriqué face à Saint-Gall (1-0) le week-end dernier.

Troisième candidat déclaré au titre, Young Boys reste sur une entrée en matière pour le moins difficile. Après deux 1-1, les Bernois possèdent déjà quatre longueurs de retard sur le champion sortant. C'est dire qu'ils devront corriger le tir cet après-midi à Saint-Gall, où la conquête de la totalité de l'enjeu leur semble déjà indispensable. YB a déjà enterré son rêve de Ligue des champions, sa défaite à domicile contre Monaco (1-3) lui enlevant toute chance réaliste d'atteindre le barrage.

ATS