Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'accumulation des erreurs de gestion, depuis plusieurs années, a fini par avoir la peau du FC Zurich.

Le club douze fois champion de Suisse, amer et pénible vainqueur 3-1 de Vaduz au Letzigrund, se morfondra en Challenge League dès cet été.

Cette 36e et dernière journée a également été celle de toutes les déceptions pour le FC Sion, qui, accroché 2-2 à Lucerne après avoir mené 2-0, ne regardera le prochain exercice d'Europa League qu'à la télévision.

Mené au score, Zurich a eu un sursaut d'orgueil en marquant par Kecojevic, Buff et Koch. Trop tard. Les Zurichois, qui étaient remontés dans l'élite en 1990, ont payé très cher la mauvaise gestion de l'équipe par le couple Canepa. Avant-derniers du classement avec 17 points à mi-championnat, ils ont réussi "l'exploit" de faire aussi mal lors de la seconde phase. Comment aurait-il pu en être autrement après les départs forcés de ceux dont le club ne voulait plus (Chikhaoui, Gavranovic, Chermiti ou un Chiumiento finalement rappelé) et le maintien en poste plus longtemps que de raison du coach Sami Hyypiä?

Au coeur du cataclysme, il s'agit pourtant de momentanément oublier le traumatisme. Car dimanche, devant une Südkurve enragée et écoeurée, le FC Zurich disputera la finale de la Coupe de Suisse face à Lugano qui lui s'est offert, une année après sa promotion, une deuxième saison en Super League en battant St-Gall 3-0. Rappelons que le vainqueur de la Coupe est directement qualifié pour la phase de groupes de l'Europa League... Au Cornaredo, les Tessinois de Zdenek Zeman ont eu la bonne idée de très vite évacuer la pression en frappant par Crnigoj dès la 4e puis par Bottani, sur penalty, à la 10e.

Marco Schneuwly a ponctué sa fantastique saison en arrachant un point importantissime pour Lucerne. A la 93e, en plaçant une tête décisive (16e réalisation), le Fribourgeois a non seulement égalisé contre Sion, mais a surtout permis à son équipe de conserver sa troisième place et, donc, de s'éviter un tour qualificatif supplémentaire en Europa League. Sion avait pris deux longueurs d'avance grâce à un autre buteur, Theofanis Gekas, dont le doublé avait porté le total à dix buts en dix-huit matches de Super League, mais avait plié une première fois sur un autogoal de Zverotic.

De toute façon, GC avait fait le nécessaire en s'imposant 1-0 (but contre son camp de Traoré) chez un FC Bâle pas forcément très impliqué et démuni offensivement (Embolo, Janko, Steffen, Sporar...).

A noter finalement que les Young Boys, vice-champions de Suisse, ont terminé leur saison sur un convaincant succès 3-0 à Thoune dans le derby bernois. Les buts ont été inscrits par Sutter, Sanogo et Hoarau.

ATS