Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Brutal retour sur terre pour les Young Boys.

Les leaders de Super League ont été giflés chez eux dans le derby bernois par Thoune (4-0), lors d'une 4e journée de Super League qui n'a pas plus souri au Lausanne-Sport que les trois précédentes.

YB s'était pourtant présenté sur le terrain avec un arsenal psychologique fourni: trois matches et autant de victoires dont une en ouverture contre Bâle, neuf buts inscrits et aucun encaissé, une qualification pour les barrages de la Ligue des champions au détriment du Dynamo Kiev. Rien ne semblait donc pouvoir perturber la formation d'Adi Hütter, et surtout pas ce FC Thoune et son zéro pointé depuis la reprise...

Sauf que les Thounois ont fait preuve d'une efficacité maximale en frappant deux fois sur corner, d'abord par Lauper (12e) puis par Gelmi (24e), et en enfonçant le clou sur un contre conclu par Spielmann (43e). Douche froide sur le Stade de Suisse! Et calice jusqu'à la lie pour le gardien revenant David von Ballmoos quand Spielmann a inscrit le 4-0 à la 69e.

Que les Young Boys ne s'y trompent cependant pas, s'ils entendent concurrence le FC Bâle pour le titre. Ce genre d'épisodes est à proscrire. D'ailleurs, le FCB peut revenir à égalité de points avec les Bernois dès jeudi soir, s'ils battent GC à Saint-Jacques.

La large victoire de Thoune fait de Lausanne-Sport le nouveau titulaire de la lanterne rouge, puisque les Vaudois ont encore perdu à domicile, 3-2 contre Lugano. La formation de Fabio Celestini n'a une fois de plus pas su matérialiser sa supériorité dans le jeu et a payé cash les flottements de sa défense.

Younes Marzouk a donné l'avantage aux Luganais à la 13e mais Benjamin Kololli a égalisé quatre minutes plus tard seulement. Le LS a alors poussé pour aller chercher ces trois points qui lui auraient fait tant de bien mais c'est au contraire Steve Rouiller qui a brisé son élan (53e). Les Vaudois ont cru en leur salut à la 82e avec l'égalisation de Francesco Margiotta.

C'était toutefois sans compter sur Davide Mariani, qui a surgi à la 85e pour donner aux siens un premier succès en 2017/18... Quatre matches, un point: l'heure est à la prise de conscience du côté de la Pontaise, où les Lausannois n'ont plus gagné depuis le 2 octobre!

Victoire 2-0 de Lucerne à Saint-Gall dans la dernière rencontre de la soirée, grâce à des réalisations de Yannick Schmid (41e) et Francisco Rodriguez (87e).

ATS