Toute l'actu en bref

Le FC Sion a concédé chez lui devant St-Gall une défaite 2-1 qui fait mal à ses ambitions, lors de la 23e journée de Super League.

Car ce revers fixe à sept points l'écart qui sépare les Valaisans, toujours troisièmes du classement, des Young Boys, deuxièmes et vainqueurs samedi contre Thoune (3-2).

Dans le bourbier de Tourbillon, d'où les Sédunois s'étaient extirpés jeudi contre Kriens en quart de finale de la Coupe de Suisse, l'équipe de Peter Zeidler a payé comptant les insuffisances de sa défense, nettement prise en défaut par St-Gall. Une ouverture aussi subtile que parfaite de Tranquillo Barnetta a mis Yannis Tafer sur orbite pour l'ouverture du score - contre le cours du jeu - à la 26e.

Le 2-0, encore signé à la 53e par le Français, était tout aussi inattendu du point de vue de la physionomie de la rencontre, mais tout aussi prévisible compte tenu des nombreuses brèches dans l'arrière-garde valaisanne, mise hors de position cette fois-ci par une passe d'Andreas Wittwer.

Or comme le rendement offensif de Sion a laissé à désirer, le résultat de la partie n'est pas totalement illogique. Veroljub Salatic et Chadrac Akolo ont eu l'occasion d'égaliser juste avant la pause, quelques instants après une intervention fautive d'un Karim Haggui averti mais qui aurait peut-être bien mérité d'être plus sévèrement sanctionné par l'arbitre.

Le portier des Brodeurs Daniel Lopar a ensuite livré un récital, s'interposant devant toutes les tentatives sédunoises jusqu'à la 80e et une réussite de Paulo Ricardo. Ce qui ne lui a pas fait perdre ses moyens, en témoigne une nouvelle parade décisive devant Bia à la 91e.

Encore minimaliste, le FC Bâle a accru la pression sur Lausanne-Sport en laissant un point à Vaduz (1-1). Les Liechtensteinois, toujours derniers, sont ainsi revenus à égalité avec le LS (9e), tombé la veille à Lugano (2-1).

Les Rhénans avaient lancé ce qui devait être un après-midi tranquille sous le soleil du Rheinpark en frappant par Luca Zuffi (du pied droit, fait assez rare) à la 27e. Sauf que Vaduz avait décidé de ne pas se laisser endormir par le ronronnement bâlois et qu'il a répliqué par Avidjaj trois minutes plus tard. Lequel a même eu une balle de 2-1 juste avant la pause en allumant la transversale de Vaclik.

Le FCB, qui compte quinze longueurs d'avance sur YB, a lui aussi touché les montants adverses sur un tir de Davide Callà (47e). Mais Vaduz ne s'est pas contenté de ce nul, jouant le coup à fond et obligeant, par exemple, Vaclik à un arrêt déterminant puis Lang à un sauvetage sur sa ligne à la 81e.

A Lucerne, Grasshopper a gagné son premier point de l'année (1-1) grâce à un but de Sigurjonsson. Le FCL, qui a égalisé par Schurpf, revient ainsi à trois longueurs de Sion. Les hommes de Babbel auraient pu l'emporter si Juric n'avait pas raté son penalty (imaginaire) à la... 95e, voyant son envoi être dévié par Mall sur le poteau!

ATS

 Toute l'actu en bref