Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le FC Sion a été bien loin de réussir samedi la même performance au Parc Saint-Jacques que le 7 juin dernier en finale de la Coupe de Suisse.

Les Valaisans ont été battus 3-0 (le même score qu'en finale) par le FC Bâle lors de la 3e journée de Super League. Un résultat qui ne souffre aucune discussion tant le septuple champion de Suisse a dominé la rencontre.

Le matchwinner a été Matias Delgado. Le stratège et capitaine du FCB a tout d'abord ouvert le score sur un coup franc déposé tout délicatement dans la lucarne droite d'Andris Vanins à la 27e. Puis l'Argentin a provoqué à la 34e l'expulsion de son homologue Veroljub Salatic - promu capitaine puisque Xavier Kouassi, qui a vu rouge la semaine passée, était suspendu - pour une faute de dernier recours.

Expulsion que certains jugeront peut-être sévère mais qui, en définitive, n'a rien de scandaleux. Déjà fortement bousculé à onze, Sion n'a pas montré un meilleur visage en infériorité numérique.

Delgado a alors parachevé son oeuvre en servant dans un fauteuil Adama Traoré pour le 2-0 à la 69e. C'est un but contre son camp de Léo Lacroix à la 89e qui a scellé le score. Un score logique en faveur d'une équipe qui n'a jamais été inquiétée par des Sédunois hors sujet et qui affiche un maximum de neuf points en trois matches.

A force, la pression va certainement commencer d'être étouffante autour d'Uli Forte. Le coach des Young Boys, devenu la cible d'un influent quotidien alémanique depuis plusieurs jours, a vu sa formation arracher à dix contre onze le nul 1-1 à Saint-Gall.

Quatre jours après avoir subi la loi de Monaco en qualifications de la Ligue des champions (3-1), les Bernois ont été pris en défaut par une percée de Steven Lang, lequel a pu décaler dans l'axe Albert Bunjaku. L'ancien international suisse a ensuite crucifié Yvon Mvogo au premier poteau (56e). Mais un penalty transformé par Milan Gajic à la 89e, quatre minutes après le carton rouge reçu par Miralem Sulejmani (deux avertissements), a permis aux Young Boys de sauver les meubles.

Reste qu'avec trois matches et trois points, le bilan n'est pas génial pour un YB que l'on a présenté comme un des principaux contradicteurs de Bâle cette saison. Au même titre que le FC Sion et ses... quatre points.

Les résultats: Bâle - Sion 3-0 (1-0). Saint-Gall - Young Boys 1-1 (0-0). Classement: 1. Bâle 3/9. 2. St-Gall 3/4. 3. Sion 3/4. 4. Grasshopper 2/3. 5. Thoune 2/3. 6. Young Boys 3/3. 7. Lucerne 2/2. 7. Zurich 2/2. 9. Vaduz 2/1. 10. Lugano 2/0.

ATS