Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Avec ses recrues Salatic et Ziegler, son revenant Vanins, ses jeunes Ndoye, Lacroix, Follonier, Akolo et Fernandes, le FC Sion a ramené un point de Bâle pour ses retrouvailles avec la compétition.

Privé de reprise la semaine dernière à Vaduz, Sion a fait match nul 1-1 chez le FC Bâle lors de la 20e journée de Super League. Un résultat plutôt logique compte tenu de la physionomie de la rencontre, mais qui peut également laisser aux deux formations un goût amer en bouche.

Venu à Saint-Jacques pour y jouer le contre, Sion a livré pendant une heure une copie solide, studieuse et intelligente. Avec, de surcroît, un arbitrage favorable, les Sédunois ont touché la victoire du bout des doigts.

Ce fol espoir - le club n'a plus gagné dans le Joggeli depuis août 1997! - a pris corps dans les dernières secondes de la première mi-temps. Une ouverture de Follonier pour Konaté, lequel a abusé l'arbitre en simulant une faute sur la sortie intempestive et manquée du portier Vaclik: penalty (transformé par Pa Modou) et expulsion du dernier rempart rhénan. Le sourire était de mise côté valaisan au moment de rentrer aux vestiaires.

Sourire de courte durée cependant. Après une excellente dizaine de minutes durant lesquelles ils n'ont pas su enfoncer le clou malgré de très bonnes occasions (Assifuah deux fois, Rüfli), les Sédunois ont commencé de reculer. Et de subir, et de souffrir, face à des Bâlois en infériorité numérique mais qui ont reçu une nouvelle impulsion à la pause avec l'entrée de Breel Embolo, 18 ans samedi.

Et c'est grâce à l'abnégation de Streller, au coup d'oeil de Frei, à la frappe de Gashi et à la malencontreuse déviation de Lacroix que le FCB a pu tromper la vigilance du revenant Andris Vanins (absent depuis le 17 août) à la 68e.

Sion a également reçu un carton rouge, attribué au turbulent Michael Perrier. Le milieu de terrain, entré à la 74e, n'a passé qu'un quart d'heure sur le terrain. Suffisant pour recevoir deux avertissements...

Les Young Boys pour leur part ont largement dominé les débats contre Grasshopper (4-2), grâce à une reprise de volée de Kubo, une splendide frappe et une tête piquée de Hoarau et une réalisation de Steffen survenue une minute après le 3-1 signé Dabbur (Ben Khalifa a marqué le 4-2). Un succès qui met le FC Zurich sous pression au moment de recevoir Thoune dimanche.

Les résultats: Bâle - Sion 1-1 (0-1). Young Boys - Grasshopper 4-2 (2-0). Classement: 1. Bâle 20/45. 2. Young Boys 20/37. 3. Zurich 19/36. 4. Thoune 19/30. 5. St-Gall 19/29. 6. Grasshopper 20/19. 7. Vaduz 18/18. 8. Aarau 19/17. 9. Sion 19/16. 10. Lucerne 19/14.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS