Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Lausanne-Sport - Sion: 0-1. Pourtant les Vaudois ont dominé. Pourtant les Valaisans ont longtemps pataugé. Mais tout le monde semble y trouver son compte. Enfin, à Sion surtout...

"Notre première mi-temps a été la meilleure que j'ai vu en trois saisons!" Fabio Celestini a énormément apprécié le match de son équipe. "Avec ce que les joueurs ont fait aujourd'hui, je n'ai rien à leur reprocher."

Rien, vraiment? "Si ce n'est un manque d'agressivité et de méchanceté dans les vingt premiers et derniers mètres." Le mot est lâché, méchanceté, et il avait été énoncé plus tôt par plusieurs Lausannois. Mais fait-on de ses joueurs des hommes plus méchants?

Celestini en sourit. "Parfois, quand on maîtrise autant le jeu, on en arrive à oublier l'essentiel. A savoir de gagner! Aujourd'hui, j'ai vu des gestes incroyables qui prouvent que les joueurs sont à l'aise. Mais ils ont oublié l'essentiel. Nous avons travaillé sur cette agressivité avant ce match, mais surtout défensivement, après les trois buts concédés contre St-Gall (ndlr: 3-3). On en a pris sur le premier tir de Sion, dommage, on voit qu'il manque encore un bout de ce côté-là aussi."

Vainqueur mais toujours rongé par les soucis, Paolo Tramezzani n'a pas été aussi élogieux avec ses ouailles. "En ce moment, on va retenir les trois points que nous ramenons et c'est déjà bien. Mais, après notre match en Europa League (ndlr: défaite 3-0 en Lituanie jeudi) et après une première demi-heure très difficile ici à Lausanne, je suis content car l'équipe a montré une réaction, a montré qu'elle avait de la volonté."

Mais elle a sans doute dû oublier de montrer qu'elle avait du talent, compte tenu du faible niveau de sa prestation. "Je préfère pour l'instant me concentrer sur l'état d'esprit et moins sur les considérations techniques ou tactiques, répond le Mister. Cette équipe peut progresser grandement, mais elle a besoin de temps et de récupérer les blessés."

ATS