Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Sion est encore en vie. Archidominateurs, les Valaisans sont allés remporter 2-0 le derby romand de Super League contre Lausanne, qui peut se faire du souci au vu de sa très médiocre prestation.

Les Valaisans devaient gagner pour croire réellement en leurs chances de maintien, et ils ont su prolonger la tradition de leurs succès à La Pontaise: ils ont étendu dimanche à cinq matches leur série de victoires à Lausanne sans jamais encaisser le moindre but. L'équipe de Jacobacci reste certes "lanterne rouge", mais elle ne compte plus que trois points de retard sur Thoune, Lugano et le LS.

Et surtout, Sion a enfin confirmé par un résultat les promesses entrevues dans le jeu ces dernières semaines. La bonne nouvelle, pour le football romand, est que les Valaisans ont tout en main pour garder leur place en Super League. La mauvaise est que Lausanne devient presque le candidat no 1 à la relégation, s'il ne hausse pas considérablement son niveau ces prochaines semaines.

Les deux buts ont été inscrits par Carlitos. D'abord sur penalty à la 53e, en deux temps, après que son premier envoi a été repoussé par Castella, et à la 81e après un bon service de Lenjani. Lausanne n'a eu quasiment aucune occasion, au grand dam d'une bonne partie des 8500 spectateurs (guichets fermés, la capacité du stade ayant été réduite pour raisons de sécurité).

Zarate et Rapp étaient aux abonnés absents, et il n'y a guère eu que Fransson, Gétaz et Castella pour ressortir (un peu) du lot. Le score, sans deux gros ratés de Schneuwly notamment en 2e mi-temps, aurait pu être bien plus sévère. Kasami a aussi manqué plusieurs chances pour Sion.

YB continue

Plus rien, vraiment, n'arrête les Young Boys. Les Bernois ont signé un nouveau festival offensif pour aller s'imposer 4-2 à St-Gall, 3e du classement. YB était pourtant mené 2-1 mais sa confiance de leader lui a permis de renverser la vapeur en marquant trois buts entre la 45e et la 59e: par Sulejmani sur coup franc, puis Hoarau et Sanogo, Benito ayant inscrit le premier but bernois. Une belle fête de tirs devant 17'500 spectateurs.

Ce succès permet aux hommes d'Adi Hütter de garder 16 points d'avance sur Bâle et de prolonger leur invincibilité qui s'étale désormais depuis onze matches. Le FC Bâle, qui devra sans doute abandonner son sceptre de champion à la fin de la saison, a néanmoins mis à point d'honneur à aller s'imposer 1-0 à Lugano (but d'Elyounoussi à la 18e).

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS