Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les Young Boys n'ont fait aucun cadeau à Gabri pour les débuts de l'entraîneur espagnol à la tête du FC Sion.

Le leader du championnat a balayé les Valaisans sans forcer (5-1) lors de la 13e journée de Super League.

YB devance le FC Bâle (0-0 chez le FC Zurich samedi) de sept points au classement et a une occasion en or de marquer les esprits dimanche prochain, puisqu'il se déplacera au Parc Saint-Jacques avec la possibilité de reléguer le FCB à dix longueurs.

Le succès des Bernois n'a pas fait l'ombre d'un doute. Surpassé dans tous les compartiments du jeu, le FC Sion n'a pas existé au Stade de Suisse. Et les Valaisans ont une nouvelle fois payé le prix fort pour leurs effarantes faiblesses défensives, illustrées par les réussites de Sulejmani (10e) et Assalé (19e).

Sion a entretenu l'illusion en réduisant l'écart par Kasami sur un service de Cunha (36e). Un but qui, toutefois, a été offert sur un plateau par le portier bernois Von Ballmoos. Mais Nsamé, impressionnant de puissance, s'est chargé de calmer les vagues ardeurs adverses juste avant la mi-temps. Sulejmani a aggravé le score sur penalty à la 60e et Nsamé a lui aussi signé son doublé (82e).

La première apparition de Neitzke en défense centrale et le retour de Kevin Constant - que l'on n'avait plus vu avec la première équipe depuis l'humiliation en Coupe de Suisse chez le Stade Lausanne-Ouchy le 16 septembre - n'ont donc pas suffi à redonner du peps et du corps au collectif sédunois. Attention: il n'y a plus que deux points de marge par rapport à la barre...

La qualification pour les quarts de finale de la Coupe acquise en milieu de semaine chez Echallens n'a pas endigué la crise dans les rangs du FC Lucerne. Privée de victoire en championnat depuis la 4e journée et le 9 août (quatre nuls et cinq défaites), l'équipe de Markus Babbel est désormais dernières du classement, dépassée par le FC Lugano, vainqueur au Cornaredo du duel des cancres 1-0 grâce à Gerndt.

Les Grasshoppers de Murat Yakin ne sont pas invincibles. Ils se sont inclinés pour la première fois depuis l'entrée en fonction de l'ancien international, 2-1 à Saint-Gall. Les Brodeurs, qui ont fait la différence par Aleksic (6e), Buess (85e) et Barnetta (90e), sont ainsi revenus à égalité du FC Zurich à la troisième place.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS