Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Wolfsburg est revenu de nulle part pour remporter sa première Supercoupe d'Allemagne.

Comme au printemps dernier en finale de la Coupe, les Loups ont vaincu le champion Bayern Munich. Après avoir égalisé in extremis (1-1), la formation de Dieter Hecking s'est imposée aux tirs au but (pas de prolongation).

Un seul homme a raté son essai dans la séance décisive, Xabi Alonso. Wolfsburg était mené depuis la 49e et un but signé Arjen Robben, au terme d'un cafouillage né d'un bon centre d'une des recrues stars de l'été, le Brésilien Douglas Costa (Shakhtar Donetsk). Mais un rush de Kevin De Bruyne côté droit puis un centre ont permis à Niklas Bendtner d'égaliser à la... 89e.

Deux Suisses sur quatre ont joué pour Wolfsburg. Touché au dos, Diego Benaglio n'a pas disputé cette première rencontre officielle de l'exercice. Si l'ancien portier de l'équipe de Suisse demeure le titulaire du poste, il se dit que son statut sera un peu moins clair cette saison et que le jeune Belge Koen Casteels, qui a joué samedi, pourrait régulièrement le placer en ballottage.

Ce qui ne sera pas le cas de Ricardo Rodriguez, maître du couloir gauche des Loups. Ayant gagné ses galons de titulaire en début d'année, Timm Klose a lui aussi été titularisé dans l'axe de la défense par Hecking. Ce qui n'a pas été le cas de Francisco Rodriguez, le petit frère de "Ricci" arrivé cet été de Zurich et qui n'était pas sur la feuille de match.

Wolfsburg. Supercoupe d'Allemagne: Bayern Munich - Wolfsburg 1-1 (0-0), 4-5 tab. Buts: 49e Robben 1-0. 89e Bendtner 1-1. Note: pas de prolongation, les tirs au but ont directement suivi après le temps réglementaire.

ATS