Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le gouvernement espagnol a annoncé jeudi un moratoire de deux ans sur les expulsions pour les propriétaires surendettés les plus vulnérables. Cette mesure d'urgence a été prise face à la multiplication des situations difficiles liées à la crise économique.

Pour des "raisons humanitaires", les expulsions seront paralysées pendant deux ans "pour les groupes les plus vulnérables", notamment les familles nombreuses et les personnes dépendantes, a dit la porte-parole du gouvernement, Soraya Saenz de Santamaria.

Lundi, l'Association des banques espagnoles avait annoncé une mesure similaire, alors que les cas se multiplient en Espagne, avec 350 000 ordres d'expulsion lancés depuis l'éclatement de la bulle immobilière en 2008, qui a précipité le pays dans la crise.

Parmi les groupes de population qui pourront bénéficier de cette mesure, le ministre de l'Economie, Luis de Guindos, a cité "les familles nombreuses, les familles monoparentales avec deux enfants à charge, les personnes dépendantes ou les victimes de violences domestiques".

Deux suicides

"Il s'agit de mesures urgentes dans les circonstances difficiles liées à la crise", a souligné M. de Guindos.

La pression sociale est montée ces dernières semaines en Espagne face à la multiplication des expulsions, sous l'impulsion des associations et après deux suicides de propriétaires qui risquaient de se retrouver sans toit.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS