Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Sursis pour 2 soldats israéliens dans un cas de bouclier humain

Jérusalem - Deux soldats israéliens reconnus coupables d'avoir contraint un enfant palestinien à vérifier des sacs suspects lors de l'offensive israélienne à Gaza en 2009 ont été condamnés dimanche à trois mois de prison avec sursis par un tribunal militaire. Ils ont été rétrogradés de premier sergent à sergent.
Participant à la prise de contrôle d'un bâtiment du quartier de Tel Al Hawa, à la périphérie de Gaza, le 15 janvier 2009, ils avaient alors ordonné à un enfant de neuf ans de vérifier un sac suspect. L'enfant ne parvenant pas à ouvrir l'un des sacs, les soldats avaient ouvert le feu, mettant en danger les habitants rassemblés à proximité.
L'enfant était revenu chez lui indemne et aucun explosif n'avait été trouvé dans les sacs. "J'ai cru qu'ils me tueraient. J'ai eu très peur et j'ai mouillé mon pantalon", a rapporté le jeune garçon, Majd R., dans une déclaration sous serment à l'organisation Defence for Children International, basée à Genève.
Les soldats avaient été reconnus coupables le 3 octobre d'"excès de pouvoir ayant mis en danger de la vie d'autrui" et "conduite non conforme aux normes" de l'armée.
Israël avait lancé fin décembre 2008 l'opération Plomb durci, qui a duré 22 jours, dans le but officiel de stopper les tirs de roquettes contre Israël à partir de la bande de Gaza. Environ 1400 Palestiniens et 13 Israéliens sont morts dans lors de cette opération, qui a soulevé de nombreuses critiques internationales.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.