Navigation

Suspension provisoire des recherches dans l'épave du ferry coréen

Ce contenu a été publié le 03 mai 2014 - 16:34
(Keystone-ATS)

Huit nouveaux corps ont été découverts samedi, portant à 236 morts et 66 disparus le bilan du naufrage du ferry en Corée du Sud le mois dernier. Les recherches ont été suspendues en raison des mauvaises conditions météorologiques.

Dix-sept jours après le naufrage du Sewol, un bâtiment de 6825 tonnes, 236 personnes ont été déclarées décédées et 66 sont toujours portées disparues. Une partie d'entre elles ne sera sans doute jamais retrouvée.

Plongée impossible

Les plongeurs sont maintenant "dans l'impossibilité de plonger en raison de forts courants et hautes vagues renforcés par un vent soufflant en rafales", a déclaré Ko Myung-Suk, porte-parole des garde-côtes.

Plus de cent plongeurs, qui ont dû précédemment travailler dans des conditions extrêmes, attendent désormais que les vagues baissent d'intensité, a-t-il ajouté. Ils devaient se frayer un chemin le long de filins les menant jusqu'à l'épave du ferry qui repose à quarante mètres de profondeur.

Corps entraînés vers le large

Les proches des disparus insistent pour que l'ensemble des corps soient extirpés de l'épave, qui repose à une quarantaine de mètres de profondeur, mais les forts courants dans ce secteur ont sans doute déjà entraîné une partie d'entre eux vers le large. Le Sewol a sombré le 16 avril au matin avec 476 personnes à bord, dont 352 lycéens en voyage scolaire vers l'île de Jeju.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.