Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Suspendu contre la Slovaquie pour une faute impressionnante à l'encontre de l'Autrichien Steven Strong, Sven Andrighetto était content de pouvoir s'entraîner lundi.

La Suisse a besoin du talentueux attaquant de Colorado, qui fait son mea culpa et est surtout ravi de pouvoir rejouer mardi soir face à la République tchèque.

-Sven Andrighetto, racontez-nous cette faute?

J'ai manqué mon tir puis je suis allé chercher le puck derrière la cage. Le défenseur est arrivé et j'ai cherché à finir ma mise en échec. J'ai visé son épaule, mais il a effectué un petit mouvement au dernier moment et le point d'impact s'est trouvé être le genou. Il faudra que je fasse un peu plus attention à l'avenir.

-Cette pause forcée vous a fait du bien?

Oui, ça permet de recharger ses batteries. L'entraînement était optionnel aujourd'hui (réd: lundi), mais j'étais content de le faire. Maintenant, c'est sûr que j'aurais préféré jouer le match contre la Slovaquie.

-Vous n'êtes pas trop frustré de ne pas avoir pu battre Nashville au premier tour des play-off?

C'est sûr que je préférerais pouvoir tenter de remporter la Coupe Stanley avec Colorado. On a vraiment réalisé un immense pas en avant cette saison par rapport à la précédente. C'est juste le début. Personne ne croyait en nous. Mais les dirigeants ont fait un super boulot et les nouveaux ont su s'intégrer au groupe.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS