Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La prix Nobel de littérature Svetlana Alexievitch a dénoncé mardi le "procès politique" de la pilote militaire ukrainienne Nadia Savtchenko. Cette dernière est détenue en Russie où elle est accusée du meurtre de deux journalistes.

"Je suis tellement impressionnée par Nadia Savtchenko. C'est un vrai soldat", a déclaré l'écrivaine bélarusse, qui s'était déplacée à l'ambassade d'Ukraine à Minsk pour y remettre une lettre et trois de ses ouvrages destinés à la pilote ukrainienne.

La prix Nobel, qui donne dans ses ouvrages la parole aux témoins ignorés des grandes tragédies soviétiques de la fin du 20e siècle, a condamné le "procès politique" de Nadia Savtchenko et dit espérer sa libération prochaine ou son transfert en Ukraine dans le cadre d'un échange de prisonniers.

"Jeanne d'Arc"

"C'est une Jeanne d'Arc ukrainienne. Aujourd'hui, Nadia est un symbole du peuple ukrainien", a-t-elle poursuivi. Svetlana Alexievitch, critique féroce de Vladimir Poutine, a déjà mis en garde à plusieurs reprises contre le "nationalisme russe".

Nadia Savtchenko comparait actuellement devant la justice russe pour avoir supposément transmis à l'armée ukrainienne la position de deux journalistes russes tués par un tir de mortier dans l'est de l'Ukraine à l'été 2014. Arrêtée début juillet de la même année sur sol russe selon Moscou, elle accuse de son côté les rebelles prorusses de l'est de l'Ukraine de l'avoir capturée et livrée aux autorités russes.

Devenue une héroïne dans son pays, Nadia Savtchenko y a été symboliquement élue députée du parti de l'ex-premier ministre Ioulia Timochenko. Elle risque jusqu'à 25 ans de prison.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS