Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Swatch Group continue d'aligner les performances record. Le géant horloger biennois a dégagé en 2011 un bénéfice net de 1,276 milliard de francs, soit un bond de 18,1% par rapport à l'exercice précédent.

Le résultat opérationnel a lui augmenté de 12,4% à 1,614 milliard de francs, a indiqué mardi le groupe dans un communiqué. La marge opérationnelle a progressé de 23,5% à 23,9% malgré les taux de change défavorables et le renchérissement des matières premières.

Comme annoncé début janvier, le chiffre d'affaires a franchi pour la première fois en 2011 la barre des 7 milliards de francs. Les ventes brutes ont atteint 7,143 milliard, en hausse de 10,9% par rapport à 2010.

La performance est d'autant plus remarquable que les taux de change ont occasionné un impact négatif de quelque 700 millions de francs. En monnaies locales, les ventes ont bondi de 21,7%.

Croissance en Asie

Les marques fortes du groupe ont réalisé des taux de croissance très importants non seulement dans la Chine élargie - qui comprend outre la Chine, les marchés de Hong Kong, Macao et Taïwan - mais également dans toutes les autres régions et tous les segments de prix.

Pour répondre à la très forte demande, Swatch Group a accru ses capacités de production. Celles-ci restent toutefois insuffisantes face à la croissance constante de la demande pour certains composants dans différents secteurs.

Plus d'emploi

La croissance se reflète également sur l'emploi. Plus de 2800 postes ont été créés en 2011, portant les effectifs à plus de 28'000 collaborateurs, précise Swatch Group. Au total, l'entreprise a investi pas moins de 580 millions de francs.

Swatch Group profite de ses résultats record pour choyer ses actionnaires. Lors de la prochaine assemblée générale, le conseil d'administration va proposer un dividende de 5,75 francs par action au porteur et 1,15 franc par action nominative, soit une hausse de 15% par rapport à l'exercice précédent.

Côté perspectives, le numéro un mondial de l'horlogerie s'estime "très bien constitué pour affronter l'avenir". Il prévoit de réaliser une progression continue en 2012.

ATS