Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Longtemps hésitante, la Bourse suisse a finalement bouclé la séance de jeudi dans le vert, soutenu par Wall Street. L'indice Swiss Market Index (SMI) de ses 20 valeurs vedettes a clôturé à 9119,81 points, soit 0,15% ou 13,58 points de plus que la veille.

Le Swiss Leader Index (SLI/30 "blue chips" y compris les titres du SMI) a progressé de 0,11% à 1355,48 points, et l'indice élargi Swiss Performance Index (SPI) de 0,14% à 9117,74 points.

Dans l'environnement actuel de taux très bas, les investisseurs rechignent à se débarrasser des actions, a commenté un observateur. Les espoirs de voir la Fed ne pas relever ses taux aussi vite que craint ont soutenu la Bourse américaine, qui a profité d'un repli du dollar. En Suisse, Swatch tenait sa conférence de presse et a retenu l'attention. Sur le marché élargi, une série d'entreprises ont publié leurs chiffres.

Swatch a séduit

Swatch a gagné 2,4%, en tête du SMI. Le titre a profité des déclarations du patron Nick Hayek lors de sa présentation de bilan. Il a notamment annoncé des montres avec des fonctions "smartwatch" et divers modèles équipés de la technologie "Near Field Communication" (NFC) qui permet des paiements sans contact. Dans l'ensemble, le groupe a très bien débuté 2015, selon M. Hayek.

Dans le camp des poids lourds défensifs, Roche a progressé de 1,6%, alors que Novartis a reculé de 0,2% et Nestlé de 0,3%. Au contraire des deux autres, le titre Roche évolue encore sous son niveau du début de l'année.

Credit Suisse en recul

Sonova (+1,3%) a également nettement progressé. Le titre a été redécouvert par de gros investisseurs internationaux, a commenté un courtier. Zurich (+0,9%) et Swiss Re (+0,6%) ont aussi été recherchés. Actelion (+0,2%) fait aussi partie des gagnants.

Dans le camp des perdants, Adecco (-0,3%) avait fortement progressé la veille, tout comme Lonza (-0,6%). UBS a fini stable, Julius Bär a perdu 0,7% et Credit Suisse a reculé de 1,4%, après avoir fortement progressé ces deux dernières séances, dans le sillage de l'annonce de la nomination de son nouveau directeur général.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS