Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Longtemps hésitante, la Bourse suisse a finalement bouclé la séance de jeudi dans le vert, soutenu par Wall Street. L'indice Swiss Market Index (SMI) de ses 20 valeurs vedettes a clôturé à 9119,81 points, soit 0,15% ou 13,58 points de plus que la veille.

Le Swiss Leader Index (SLI/30 "blue chips" y compris les titres du SMI) a progressé de 0,11% à 1355,48 points, et l'indice élargi Swiss Performance Index (SPI) de 0,14% à 9117,74 points.

Dans l'environnement actuel de taux très bas, les investisseurs rechignent à se débarrasser des actions, a commenté un observateur. Les espoirs de voir la Fed ne pas relever ses taux aussi vite que craint ont soutenu la Bourse américaine, qui a profité d'un repli du dollar. En Suisse, Swatch tenait sa conférence de presse et a retenu l'attention. Sur le marché élargi, une série d'entreprises ont publié leurs chiffres.

Swatch a séduit

Swatch a gagné 2,4%, en tête du SMI. Le titre a profité des déclarations du patron Nick Hayek lors de sa présentation de bilan. Il a notamment annoncé des montres avec des fonctions "smartwatch" et divers modèles équipés de la technologie "Near Field Communication" (NFC) qui permet des paiements sans contact. Dans l'ensemble, le groupe a très bien débuté 2015, selon M. Hayek.

Dans le camp des poids lourds défensifs, Roche a progressé de 1,6%, alors que Novartis a reculé de 0,2% et Nestlé de 0,3%. Au contraire des deux autres, le titre Roche évolue encore sous son niveau du début de l'année.

Credit Suisse en recul

Sonova (+1,3%) a également nettement progressé. Le titre a été redécouvert par de gros investisseurs internationaux, a commenté un courtier. Zurich (+0,9%) et Swiss Re (+0,6%) ont aussi été recherchés. Actelion (+0,2%) fait aussi partie des gagnants.

Dans le camp des perdants, Adecco (-0,3%) avait fortement progressé la veille, tout comme Lonza (-0,6%). UBS a fini stable, Julius Bär a perdu 0,7% et Credit Suisse a reculé de 1,4%, après avoir fortement progressé ces deux dernières séances, dans le sillage de l'annonce de la nomination de son nouveau directeur général.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS