Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Tennis - Deux ans après l'affrontement entre Federer et Chiudinelli, Bâle proposera peut-être un nouveau derby suisse en demi-finale. Il ne manque plus qu'une marche à Wawrinka et Federer.
Au lendemain de la qualification ardue de Federer face à Jarkko Nieminen, Stanislas Wawrinka (ATP 19) a lui aussi validé son billet pour les quarts de finale. Le Vaudois s'est imposé 4-6 6-1 6-2 devant Robin Haase (ATP 40). Dominé physiquement par un adversaire qui apparaît très affûté, le Néerlandais a très vite baissé pavillon après le gain heureux du premier set.
Après avoir galvaudé ses... huit premières balles de break, Stanislas Wawrinka a ravi le service de Haase au deuxième jeu du deuxième set pour prendre les commandes du match. Haase ne devait plus revoir un "Stan" qui a vraiment convaincu sur toute la ligne. Andy Murray son adversaire désigné pour ce huitième de finale forfait, Wawrinka a su saisir l'occasion qui lui était offerte d'avancer dans le tableau. Pour briller à nouveau dans un tournoi où il est à nouveau accueilli comme un enfant du pays, comme un acteur majeur avec lequel on n'aurait jamais dû se brouiller comme ce fut le cas malheureusement l'an dernier.
Ce vendredi, le Vaudois affrontera l'Allemand Florian Mayer (ATP 22), l'un des joueurs les plus atypiques du Circuit avec une frappe de revers bien étonnante. Comme leur seul affrontement remonte presque à six ans - une victoire 6-3 6-3 de Wawrinka en janvier 2006 à Auckland -, ce match recèlera bien une part de mystère pour le no 2 suisse. A lui d'imposer sa puissance, tant au service qu'en fond de court, pour gagner sa place dans le dernier carré, une performance qu'il avait déjà réussie en 2006 à Bâle.

ATS