Toute l'actu en bref

Le cyclone Debbie a balayé l'est de l'Australie fin mars, provoquant d'importants dégâts (archives).

KEYSTONE/EPA AAP/DAN PELED

(sda-ats)

Swiss Re évalue son exposition aux dommages causés fin mars par le cyclone Debbie en Australie à 350 millions de dollars. Le réassureur s'attend à ce que la catastrophe se traduise par une part plus importante de pertes commerciales et d'entreprises que par le passé.

Il s'agit d'une première estimation, nette de rétrocessions et avant impôts. Le total des dégâts assurés qui ont été causés par le vent, les inondations et les ondes de tempête est estimé à 1,3 milliard de dollars (1,29 milliard de francs), a indiqué Swiss Re jeudi dans un communiqué.

Le 28 mars, le cyclone tropical Debbie a atteint les côtes australiennes comme ouragan de catégorie 4, le plus fort enregistré dans cette partie du globe depuis 2015.

"Ce cyclone destructeur a causé des dommages structurels par inondation, onde de tempête et vent dans les régions proches de la côte du Queensland", a expliqué Matthias Weber, responsable des souscriptions pour le réassureur zurichois, cité dans le communiqué.

La principale zone touchée s'étend sur plus de 990 kilomètres autour du point d'impact, atteignant la Nouvelle-Galles du Sud (NSW), dans le sud-est du pays. Dans cet Etat, le plus peuplé d'Australie, les digues protégeant le centre et le sud de la ville de Lismore ont été débordées, ce qui a occasionné des dommages qualifiés de "considérables" par Swiss Re.

ATS

 Toute l'actu en bref